Poudlard durant la sixième année du trio. Au programme : cours, quidditch, montée de Lord Voldemort et associations d'élèves actives et mobilisées...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Theodore Nott

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 15:35

I – Carte de sorcier :


-NOM : Nott
-PRENOM(S) : Theodore
-SURNOM(S) : Theo
-DATE DE NAISSANCE : 19 juin
-AGE : 16 ans
-ANNEE : 6e année
-ORIGINE : Anglais et sang-pur.
-ANIMAL : Theodore possède une effraie des clochers, nommée Radar (eh oui, quand l’inspiration nous tient). Radar est un mâle bien en santé et un compagnon fidèle pour Theo. Les plumes à l’arrière de sa tête, au sommet de son crâne, dans son dos et sur ses ailes sont de couleur caramel, parsemée de taches plus pâles ou plus foncées. Tout autour de ses yeux et de son bec, en descendant jusqu’à ses pattes griffues, ses plumes sont d’un blanc pur. Puis, partout sur son cou, les plumes s’amassent pour former une zone plus bombée qui ressemble à du duvet. Enfin, comme toutes les effraies du clocher, Radar a le visage renfoncé dans son crâne (en clair, il a la face plate). Theodore adore la compagnie de cet animal ; étant un garçon assez solitaire, il préfère parfois rester seul avec son effraie plutôt que de socialiser.
-BAGUETTE : Souple - Grenadier - 28, 25 cm - Crin de Licorne
-PATRONUS : S’il était capable d’en créer un, ce serait un serval (félin carnivore des pays d’Afrique)



II - Contextes au choix :


Les vacances approchent, deux choix s’offrent à toi : Rester à Poudlard ou rentrer chez toi. Hésitant, tu pèses le pour et le contre de chaque situation.


Des murmures, des bruissements de pages, une odeur de vieux parchemin moisi. Theodore Nott était assis à l’une des tables de la bibliothèque, un gros grimoire ouvert devant lui. Habituellement, le jeune homme aurait dévoré l’ouvrage en quelques heures tant il aimait lire, mais aujourd’hui il n’avait pas la tête à cela. Le regard tourné vers les immenses fenêtres rondes, il regardait les premiers flocons de neige se poser doucement sur la pelouse bien entretenue de Poudlard. Il poussa un long soupir et referma le grimoire. Les vacances de Noël approchaient à grand pas, plongeant Theodore dans une certaine déprime. Il ne savait toujours pas s’il allait retourner chez lui ou rester ici, à l’école. Il n’avait pas franchement envie de revoir son père, et pour cause! Celui-ci était un mangemort à la solde de Voldemort. De plus, il essayait depuis quelques années de le convaincre de marcher dans ses pas. Theo avait-il réellement envie de devenir comme lui? Après tout, il ne possédait pas l’âme glaciale de son paternel. Il ne pensait même pas être capable de tuer un simple moldu. Son père, lui, l’aurait fait… Son père, lui, l’avait fait! Devant ses yeux, qui plus est. Le jeune sorcier secoua la tête afin de chasser cette scène de son esprit. Malheureusement, les images virent d’elles-mêmes. La jeune moldue, son visage déformé par la peur, une baguette pointée sur son cœur, deux mots interdits et un éclair verdâtre. Theodore se mordit la lèvre inférieure. Il n’aimait pas particulièrement les moldus, pas plus que les sang-de-bourbes, mais jamais il ne serait capable d’en tuer un de sang froid. Cependant, s’il n’avait jamais vu cette moldue se faire tuer, il ne serait pas capable de voir les Sombrals. C’était l’une des choses dont il était particulièrement fier car il se démarquait du groupe. Il était l’un des seuls à pouvoir admirer les étranges créatures. Lui qui adorait le cours de soins aux créatures magiques, il n’avait pas été déçu en les apercevant!

Le jeune sorcier se leva et prit son bouquin avec lui. Il le déposa sur le comptoir, juste devant Madame Pince. La bibliothécaire lui faisait froid dans le dos, avec ses grands yeux de rapace. D’un pas lent, il sortit de la bibliothèque et erra quelques minutes dans les couloirs. Ses pieds le menèrent dans les cachots, devant la salle commune de Serpentard. Il s’interrogeait souvent sur la décision du choixpeau magique. Pourquoi Serpentard? Il n’avait pas vraiment émis le désir d’y aller, pas plus qu’à aucune autre maison d’ailleurs. Quoiqu’il aurait peut-être aimé Serdaigle! Après tout, cette maison ne lui convenait-elle pas mieux? Il était travaillant, honnête et intelligent… ça correspondait bien pourtant. Mais le jeune homme avait atterri à Serpentard. Au départ, l’idée ne lui avait pas plu du tout. Il avait entendu tellement de mauvaises choses à propos de cette maison et de son créateur, Salazar. Mais au fur et à mesure que les années passaient, il avait appris à accepter sa maison. D’autant plus que ses parents étaient aux anges! Sa mère ne cessait de lui répéter à quel point c’était merveilleux qu’il n’ait pas à fréquenter les impurs des autres maisons. Tiens! Voilà une autre chose à laquelle il n’avait pas réfléchi! S’il décidait de retourner au manoir pour Noël, il allait aussi devoir revoir sa mère. Bon, ce n’était pas une aussi mauvaise chose qu’avec son père. Elle ne passait pas ses temps libres à tuer, ni à torturer des innocents. Non, sa mère, elle, préférait passer des journées entières à dépenser la fortune familiale, sur le chemin de traverse. Ah oui! La fortune familiale! Un beau coffre bien rempli chez Gringott! Cet or n’était que le résultat de plusieurs gros héritages. Theodore se sentait parfois coupable lorsqu’il dépensait un peu de cette fortune, sachant très bien qu’elle ne lui appartenait pas vraiment. Bon! Pour revenir à sa mère… Oui, elle dépensait bien une partie de cet héritage. Grâce à elle, le manoir était rempli d’objets tous plus farfelus les uns que les autres. Theo avait toujours trouvé que ses parents formaient un drôle de couple : un mangemort sans pitié et une dépensière excentrique. Sans s’en rendre vraiment compte, le sorcier esquissa un sourire. On ne s’ennuyait jamais avec une telle famille, et peu importe ce qu’il pouvait parfois penser, il les aimait de tout son cœur.

L’humidité et la fraîcheur du sous-sol eurent finalement raison de son immobilité. Theodore prononça le mot de passe et la lourde porte de pierre de la salle commune s’ouvrit lentement. Il pénétra dans la pièce. À sa première année, il avait été agréablement surpris de découvrir cet endroit. Il s’attendait à entrer dans une pièce humide, sale et froide (après tout, elle était située juste sous le lac), mais elle était en fait très chaleureuse. Bon, peut-être pas tant que ça… Des lampes verdâtres suspendues à des chaînes offraient une atmosphère un peu lugubre, sans oublier les quelques serpents gravés dans les murs ici et là. Sinon, c’était vraiment un endroit agréable. Des flammes dansaient déjà dans la cheminée lorsqu’il arriva. Quelques élèves occupaient les fauteuils en cuir verts, d’autres entassaient leurs valises près de la porte, en vue des vacances. Theodore contourna cette pile encombrante et repéra un fauteuil libre tout près du foyer. Il s’y blottit confortablement, les genoux entourés de ses bras. Son profond regard gris se perdit des les flammes orangées tandis que son esprit s’égarait à nouveau. Il se souvenait si bien de sa première journée à Poudlard. Il avait été tellement impressionné! On lui avait beaucoup parlé de cette école mais aucune des descriptions ne mettait en valeur l’établissement. Il suffisait simplement de voir la grande salle! La première fois qu’il y était entré, son regard n’avait pas su où se poser tant il y avait de choses à voir. Quatre longues tables parfaitement alignées où s’agitaient des centaines d’élèves, des dizaines de lustres suspendus aux mur et le plafond! Il n’avait jamais rien vu d’aussi grandiose! Et puis, il y avait eu la répartition! Cela par contre, on ne lui en avait jamais parlé. Lorsque le professeur McGonagall avait crié son nom dans la salle, son cœur avait presque cessé de battre. Il s’était avancé, devant les centaine de sorciers présents et le choixpeau avait été déposé sur sa tête. Les quelques secondes de réflexions du choixpeau lui avaient parues interminables. Finalement, quand le nom de Serpentard avait retentit haut et fort, un brouhaha s’était élevé de la table à sa droite. Il était allé rejoindre ses nouveaux colocataires de dortoir, soulagé de pouvoir enfin s’asseoir. Finalement, en y repensant bien, c’était un bon choix de maison. Même si sa personnalité différait un peu de celle de serpentards, il avait appris beaucoup en se tenant avec les sang purs. En arrivant à Poudlard, il n’était qu’un élève jeune, timide et angoissé. Désormais, il se sentait comme chez lui entre ces murs. Il avait appris à être encore plus indépendant, à toujours foncer pour obtenir ce qu’il désirait et à ne jamais regretter le passé. Les serpentards plus vieux que lui l’avaient toujours épaulé durant ses deux premières années. Ce qu’il connaissait de la vie à Poudlard, il le devait à ces sorciers fantastiques. Malheureusement, ils étaient maintenant ailleurs. Leur septième année terminée, tous étaient partis, laissant Theodore seul. Mais il ne s’en plaignait pas, il poursuivait un peu l’œuvre des aînés. Lorsque les premières années arrivaient, il essayait de les aider à sa manière.

Theo leva les yeux et promena son regard sur les autres sorciers présents dans la salle commune. Il reconnaissait certains de ses camarades de classe, d’autres sixième année. Six ans déjà! Ça passait tellement vite! Plus que deux ans et il pourrait voler de ses propres ailes. Il ne savait pas ce qu’il voulait faire après Poudlard. Il n’avait jamais vraiment eu le temps d’y penser. Peut-être devenir médecin à Ste-Mangouste? Son père voulait qu’il devienne mangemort. Jamais il n’accepterait que son seul fils devienne médecin! Theo songeait souvent à pratiquer la magie noire. On va mettre les choses au clair tout de suite, il ne souhaitait pas devenir un adepte de Voldemort ou quoi que ce soit. Simplement, il avait une certaine attirance pour le pouvoir que pouvait procurer ce type de magie. C’était sûrement l’une des raisons qui l’avait conduit à Serpentard. Quoi qu’il en soit, il avait amplement de temps pour découvrir sa voie avant que ses années à Poudlard soient finies. Ses jambes commençant à s’engourdir, le jeune sorcier se leva et se dirigea vers les dortoirs des garçons. Celui-ci était vide : Normal, il était à peine 14h00! Theodore s’étendit sur son lit et ferma les yeux. Toujours la même interrogation… Le manoir ou le château? Finalement, le choix lui paraissait clair. Il suffisait de se référer aux années précédentes pour connaître sa décision. La première année, il avait été tellement fasciné par l’atmosphère de Poudlard dans le temps des fêtes qu’il était resté. La deuxième année, son père avait eu un petit accident de travail et devait séjourner à Ste-Mangouste. Theodore n’avait donc pas pu revenir pour Noël. La troisième année, Theodore devait l’avouer, il avait eu peur de revenir au manoir. Pas à cause de ses parents… à cause des détraqueurs et de Sirius Black. Avec toutes les histoires que l’on racontait au château à propos du criminel, le sorcier avait préféré la sécurité de Poudlard (bien inutile puisque Black avait tout de même réussit à s’y introduire). La quatrième année, n’ayant rien voulu manquer du tournoi des trois quatre sorciers, il était encore resté. La cinquième année, avec les BUSES qui approchaient à grand pas, devinez quoi? Theodore avait encore échappé aux vacances en famille. À la fin de la cinquième année, Nott Senior avait participé à la bataille du ministère et, au plus grand désarrois de Theo, il s’était fait prendre et enfermer à Azkaban. Jamais il n’aurait cru cela possible; son père était un homme tellement prudent, malgré tous les risques qu’il prenait. Heureusement, Voldemort était intervenu et peu après la rentrée scolaire, son père s’était mystérieusement évadé. Cela avait un peu forcé leur famille à battre en retraire. Elle avait déserté le vieux manoir et s’était installé dans un coin reculé de l’Angleterre. Là où, espérait-elle, le ministère ne les retrouverait pas. Jusqu’à date, cette combine marchait relativement bien. Theodore refusait de l’avouer, mais il avait extrêmement peur que de nouveau son père soit envoyé à la prison d’Azkaban. Il avait vu les détraqueurs en troisième année. Il ne pouvait supporter le fait que son paternel passe le reste de sa vie à côtoyer ces êtres terrifiants. Cette perspective fit courir un frisson dans son dos. Et s’il ne revoyait jamais son père? Il songea qu’il était peut-être enfin temps de changer ses habitudes. Il ouvrit les yeux, passa la main dans ses courts cheveux bruns foncés et s’élança hors du dortoir. Il courut dans les couloirs, montant les escaliers à toutes jambes. Il savait que c’était interdit de courir dans l’école, mais c’était plus fort que lui. Il adorait courir. D’ailleurs, il ne comprenait pas la passion des élèves pour le Quidditch. C’était amusant à regarder, certes, mais comment pouvait-on s’amuser à y jouer? Être planté sur un balai, recevoir des coups de cognards et filer à toute allure vers des cerceaux de métal, quel intérêt? Courir était bien plus exaltant. On ne pense à rien lorsqu’on court. On court et c’est tout! C’était comme une méditation pour l’apprenti-sorcier; il purgeait son corps et son esprit de toutes les tensions.

Sa petite course improvisée le mena jusqu’à la volière, tout en haut d’une des tours. Le soleil baignait la petite pièce circulaire d’une lueur dorée. Sur les perchoirs, des oiseaux de toutes races (mais principalement des hiboux) piaillèrent et agitèrent leurs ailes en le voyant arriver. Il s’approcha sans crainte de l’un des oiseaux, son effraie des clochers. Il sortit un bout de parchemin et une plume de sa poche (il veillait toujours à en traîner sur lui). Il griffonna un message sur le papier, le roula rapidement et l’attacha à la patte de l’effraie.


- Va au manoir, Radar! Va porter ce message à mon père! On rentre à la maison pour Noël!

Dans un petit cri rauque, l’oiseau acquiesça et s’envola, soulevant un petit nuage de poussière derrière lui. Theodore adorait cet animal de tout son cœur. Il n’arrivait tout simplement pas à croire que c’était un cadeau de son paternel. Le cœur léger, il redescendit les longs escaliers plus lentement cette fois. Il lui faudrait maintenant aller faire ses bagages. Mais cela attendrait, pour le moment, il avait envie de respirer un peu d’air frais. Sans même prendre un manteau, il s’élança vers le parc. Il faisait frais, mais l’absence de vent rendait la température très supportable, même avec sa simple robe de sorcier. Il se laissa tomber dans la neige près du lac pas encore gelé. Son reflet lui apparut dans l’eau bleutée. Ses cheveux bruns foncés, presque noirs, étaient totalement indisciplinés. Même s’il s’efforçait chaque matin de les coiffer, ils n’en faisaient qu’à leur tête. Sa carrure n’était pas celle d’un athlète, après tout il entraînait son cerveau plus que ses muscles. Le seul sport qu’il aimait parfois pratiquer était la course et c’était principalement pour se tenir en forme. Mais en général, il s’appréciait assez bien physiquement. Sans tomber dans l’arrogance, il savait qu’il avait du charme. Cependant, il n’était pas le séducteur par excellence. Parler aux filles, même celles qui ne l’attiraient pas en particulier, c’était toujours une épreuve. Ce qui n’était vraiment pas un problème à Poudlard puisque pour lui, les études passaient en premier. S’il se faisait une petite amie entre temps, ce serait le coup du hasard et non parce qu’il l’aurait cherché!


Dernière édition par Theodore Nott le Mer 4 Juin - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 15:36

Des cris attirèrent soudainement son attention à quelque pas de lui. Un groupe de première ou deuxième année se jetaient des boules de neige. L’un d’entre eux, un garçon grand et mince reçut une balle de neige dans le cou et l’eau glissa jusque sous sa robe. Theodore ne put se retenir de rire. L’innocence des premières années à Poudlard! Pour lui, sa meilleure année avait pourtant été sa cinquième année. Les BUSES! Pour Theo, qui adorait étudier et se donner à fond, c’avait été une expérience extraordinaire. Et son relevé de notes du ministère avait stimulé encore plus son désir d’apprendre. Il avait trois « Optimal », en potions (ce qui était tout à fait normal avec Rogue qui favorisait les serpentards), en soins aux créatures magiques et en histoire de la magie. Pour ces deux derniers, il ne devait sa note qu’à lui-même. Il avait étudié des heures durant pour connaître la matière sur le bout des doigts. Il avait eu un peu honte de découvrir la lettre P en face de l’arithmancie et de l’astronomie, mais il s’y attendait. Ces deux cours avaient été une torture à supporter durant l’année. Heureusement, tout cela était derrière lui et cette nouvelle année comportait juste des cours qu’il appréciait. Il avait extrêmement hâte à la septième année afin de réviser pour les ASPICS.
Sentant le froid mordre cruellement ses cuisses à travers le tissu, il se releva rapidement. Il revint vers Poudlard car il fallait qu’il retourne dans sa salle commune pour préparer ses bagages! Dans quelques jours, il partirait revoir ses parents. Peut-être arriverait-il enfin à leur faire comprendre qu’il ne voulait pas être mangemort? Il savait bien que c’était peine perdue. Ça ne le dérangeait pas plus que ça. Ses parents voulaient le meilleur pour lui, ou plutôt ce qu’ils considéraient être le meilleur. Theodore préférait voir ça comme une marque d’affection que de s’apitoyer sur son sort. Certains avaient de bien plus gros problèmes que lui. Le visage de Drago Malefoy flotta un instant dans son esprit. Theo s’entendait bien avec la plupart des Serpentards, toutefois, il n’avait jamais réussit avec Malefoy. Il ne savait pas pourquoi car, en fait, il n’y avait aucune raison particulière. Peut-être à cause de sa façon de se moquer toujours des élèves d’autres maisons? Oui, ça devait être ça! Cette manie qu’il avait de se croire supérieur aux autres, ça l’énervait franchement.
La porte de pierre finit par bloquer son chemin. Il dicta à nouveau le mot de passe et entra. Il se précipita immédiatement vers les dortoirs. Tout en empilant ses affaires dans une grosse valise, son visage s’illumina d’un sourire. Pour la première fois depuis six ans, il allait passer Noël en famille. Avec sa mère extravagante et son mangemort de père. Il ne s’était jamais senti aussi bien. Theodore finit de boucler ses bagages dans un soupir. Malgré la menace grandissante de Voldemort, il savait qu’il se sentirait toujours bien chez lui. Il laissa sa valise sur son lit et, dans un regard nostalgique, repartit à la course.




III - Informations sur la scolarité (élèves uniquement)


-Possèdes-tu un balai ? Oui, il s’agit d’un Flèche d’Argent, un modèle rare dont la fabrication a été arrêté. Theodore l’a reçut en héritage lorsque son grand-père est mort.

-OPTIONS FACULTATIVES ETUDIEES : Arithmancie, Soins aux créatures magiques

-RESULTATS AUX BUSES : (O : Optimal / E : Effort Exceptionnel / A : Acceptable / P : Piètre / D : Désolant / T : Troll )
Botanique : O
Histoire de la magie : O
Potions : O
Métamorphose : E
Sortilèges : A
Défense contre les forces du mal : E
Astronomie : P
Arithmancie : P
Soins aux créatures magiques : E

-MATIERES POURSUIVIES APRES LES BUSES : Botanique, Histoire de la magie, Potions, Métamorphose, Sortilèges, Défense contre les forces du mal, Soins aux créatures magiques.



IV – Répartition des centres d’intérêt et traits de caractère :


Vous disposez de 20 petites étoiles maximum à répartir selon les centres d’intérêt de vos personnages.
Coloriez les étoiles que vous souhaitez mettre en couleur. (comme dans les sims)


-Quidditch : * * * * *
-Littérature : * * * * *
-Magie Noire : * * * * *
-Culture moldue : * * * * *
-Culture magique : * * * * *
-Distraction et fêtes : * * * * *
-Respect du règlement : * * ** *


Vous disposez également de 30 étoiles maximum à répartir selon certains traits de votre personnalité :

-Posé : * * * **
-Courageux : * * * * *
-Prudent : * * * * *
-Curieux : * * * * *
-Sociable : * * * * *
-Arrogant : * * * * *
-Intellectuel : * * * * *
-Blagueur : * * * * *
-Lunatique : * * * * *
-Impulsif : * * * * *
-Jaloux : * * * * *



VII – Informations sur le moldu derrière l’écran :


-PRENOM & AGE : Kévin, 16 ans!
-Célébrité prise : Matt Dallas
-Comment as-tu connu le forum ? Par un top-site, DYL
-Ton avis dessus ? Meilleur site de HP que j’aie vu à date! Les graphiques sont superbes, les quelques membres semblent motivés et j’ai vraiment hâte de commencer! Sinon, je me demandais pourquoi les salles communes des maisons ne sont présentes nulle part sur le forum? Si je suis aveugle et que je ne les ai pas vues, dites-le moi xD
-Quelles sont tes deux maisons préférées ? Serpentard et Serdaigle
-As-tu lu le règlement ?[/list] Qui oserait répondre non? Razz Oui, bien sûr que j’ai lu le règlement!
Spoiler:
 


Dernière édition par Theodore Nott le Mer 4 Juin - 19:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elias Sacamander
Elève de 7ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 26
Date d'inscription : 26/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
3/1000  (3/1000)
Relations:

MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 15:39

Wahou, quelle fiche Smile

Je vais la lire dans quelques minutes, là je dois aller valider quelqu'un. Et pour les salles communes, seules les personnes appartenant à la maison spécifique peuvent voir leur salle commune. Et les professeurs qui en sont les directeurs, et Dumby Razz

Merci pour les compliments Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 15:41

Oui la fiche est un peu longue xD
3000 mots je crois, juste pour le RP
Revenir en haut Aller en bas
Elias Sacamander
Elève de 7ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 197
Age : 26
Date d'inscription : 26/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
3/1000  (3/1000)
Relations:

MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 16:47

J'aime beaucoup ta fiche en tout cas, tu écris bien Wink

Seul petit bémol pour les résultats obtenus aux BUSES: Tu as eu un A en métamorphose. Normalement, c'est suffisant pour continuer une matière, mais McGonagall refuse que Neville poursuive les métamorphoses alors qu'il a obtenu un A (Dans HP6) Donc il faudrait que tu mettes O ou E si tu veux que ton personnage fasse encore des métamorphoses Smile

Validé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Handson
Préfète - 4ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Age : 29
Animal : Wolf _ Hibou Grand Duc [Conseil d'amie : Ne l'approchez pas trop près ... ]
Date d'inscription : 27/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
96/100  (96/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 19:27

Yeah !!! Je désespérais de te voir arriver!!
Ta fiche fait 10 KM de long !!!!
Je la lirai en rentrant chez moi Very Happy

Pas la peine que je te souhaite la bienvenue hein ? Razz ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Theodore Nott   Mer 4 Juin - 19:42

Ok c'est noté pour la méthamorphose! Je vais changer sa note!

Pour "Ellen", j'étais en période d'examens (je le suis encore d'ailleurs) donc ça été long avant de poster Razz
Non, pas besoin de bienvenue! J'ai hâte de faire un sujet avec toi par contre, la fan de loup-garous xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Theodore Nott   

Revenir en haut Aller en bas
 
Theodore Nott
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Theodore Nott ( Serpentard )
» Théo Nott
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Je veut JOSE THEODORE!!!!
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Club De Slug :: « Bienvenue dans le monde des sorciers » :: Comission d'Enregistrement des Sorciers -* :: - Cérémonie de Répartition - :: x- Fiches Validées -x-
Sauter vers: