Poudlard durant la sixième année du trio. Au programme : cours, quidditch, montée de Lord Voldemort et associations d'élèves actives et mobilisées...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Prince {Prof.} -UC-

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 16:07

  • I – Carte de sorcier :
    -NOM : Rogue
    -PRENOM(S) : Severus Tobias
    -SURNOM(S) : Le Prince de Sang-Mêlé
    -DATE DE NAISSANCE : 9 Janvier 1960
    -AGE : 38 ans
    -ORIGINE : Anglais, sang-mêlé
    -ANIMAL : //
    -BAGUETTE : Bois d'Acacia, 39,5cm, dur, Plume de Phénix
    -PATRONUS : Une biche....



  • II - Contextes au choix :
    /!\ Ne traitez qu'un des contextes suivants. Au choix.
    Dans chaque cas doivent figurer les choses suivantes : un résumé de votre famille et de votre vie. Une analyse de votre personnalité. Une description de votre aspect physique. Un résumé de vos années précédentes à Poudlard… Ces choses là sont obligatoires, pour le reste, à vous de voir.

    6- (possible pour les professeurs) Le professeur Dumbledore vous convoque. Tandis que vous montez jusqu'à son bureau, vous vous demandez la raison. Qu'avez-vous fait pour être ainsi convoqué ?


    Albus l'avait convoqué. Du moins, il lui avait soufflé à table qu'il avait une nouvelle friandise à lui faire gouter. C'était tout lui. Albus et ses friandises... une grande histoire d'amour. D'ailleurs, il ne cessait d'offrir à Severus des bonbons au citron, alors que ça faisait des années que le Prince les refusait de façon plus ou moins acariâtre. Mais enfin, Severus n'avait pas eut le choix, et dès le repas terminé il avait pris le chemin du bureau directorial. Ce chemin... il le connaissait par coeur. Combien de fois l'avait-il pris au cours de ces nombreuses années ? Il ne saurait dire. Trop de fois assurément. Et même s'il n'y avait jamais mis les pieds en tant qu'étudiant, sa vie d'adulte avait bien rattrapé cette erreur. Sa vie. Cauchemard assurément. C'était un miracle qu'il soit encore là à arpenter les couloirs du château. Véritable miracle.. et il n'était pas sur que cela était pour lui plaire. Il aurait du être lâche bien des années auparavant plutôt que de continuer cette misérable vie qui avait pour seul but de faire souffrir un peu plus les autres. Une vie passionnante en somme. Une vie qui aurait pu être toute autre pourtant.

    Il était né à Londres, un soir d'hiver, alors qu'une tempête de neige reignait à l'extérieur, alors que ça mère venait de pousser un cri déchirant, sous le regard indifférent de son père, Tobias. Celui-ci était un moldu qui avait réussit à s'attirer l'amour d'une sorcière issue d'une grande et noble famille : Eileen Prince. Cependant, en découvrant la particularité de celle-ci, l'amour de Tobias disparut presque totalement, et la sorcière, aveuglée par son amour pour lui, avait tout fait pour rester à ses côtés, et lui faire un enfant. Vie maudite que celle de celui que le père avait décidé d'appeler Severus. Un nom qui le qualifierait parfaitement. Les années passèrent, et la famille Rogue qui vivait à Spinner's End voyait les jours défiler tandis que l'enfant grandissait, difficilement. Tobias l'avait traité de "monstre" dès la première manifestation de ses pouvoirs, quelques semaines après sa naissance. Ce moldu, violent et alcoolique, n'avait de cesse de passer ses nerfs et sa rage du monde sur sa femme, la frappant jusqu'à l'inconscience parfois devant leur enfant, enfant qui ne pouvait rien faire. Des coups qui pleuvaient, année après année, et la sorcière ne répondait jamais à ceux-ci, espérant que son mari l'aimerait à nouveau un jour. Folie que d'avoir voulu croire cela.

    Le jour des neuf ans de Severus, alors que Eileen avait décidé de profiter de l'absence de Tobias pour fêter dignement cela, cet infâme moldu fit son retour dans la petite maison en fête. Tragédie qui s'en suivit. Le petit Severus avait tenté, vainement, de protéger sa mère et c'est lui que les coups se mirent à pleuvoir. Sa mère tenta de le protéger, mais il était trop tard, l'enfant était tombé dans l'inconscience, et Eileen subit toute l'ampleur de la folie et de la violence de Tobias. Il frappa. Encore. Et encore. Jusqu'à ce qu'une mare de sang ne se forme sous ses pieds.... Quand Severus repris conscience, ce fut pour voir le visage à jamais inexpressif de sa mère, alors que ses mains étaient couvertes du sang de celle-ci. Son père n'avait jamais montré le moindre signe de regret, et Severus du subir, des années durant, les coups de celui-ci, sans pouvoir riposter, son corps se retrouvant chaque jour un peu plus mutilé par un homme qu'il ne considérait plus comme son père, mais comme une bête à abattre. Vengeance terrible d'un gamin rempli de haine qui s'accomplirait plus tard.

    C'est l'été suivant qu'il fit la rencontre d'une jeune rouquine qui allait, trop temporairement, ramener un peu de lumière dans cette vie bien sombre. Elle s'appelait Lily Evans, et elle pétillait de vie. Le gamin au teint cireux, aux vêtements crasseux et déchirés, le gamin aux cheveux d'ébènes et au regard d'un noir abyssal eut tôt fait d'être fasciné par cette perle à la chevelure de feu et au regard d'un vert pétillant de joie. Il fini par gagner sa confiance et lui expliqua tout ce qu'était le monde magique. Tout ce que sa mère avait pu lui dire, tout ce qu'il avait pu lire dans la grande bibliothèque de celle-ci dans laquelle il s'enfermait des heures durant. Tout. Il lui dit tout, sauf en ce qui concernait sa famille. Famille inexistante à ses yeux. Jamais elle ne sut ce qu'il se passait chez les Rogue. Jamais elle ne sut que Eileen était morte ni que Tobias frappait son fils, un fils qui n'avait jamais dévoilà son torse à sa meilleure amie, pas même pour se baigner. Ils finirent par entrer à Poudlard, et au grand désarroi de celui-ci, elle ne l'avait pas suivi à Serpentard. Cette maison était logique pour lui qui était plongé dans la Magie noire, grâce aux livres de sa mère qu'il pouvait lire sans la subir la moindre sanction de son père pour qui tout cela ne rimait à rien. Cependant, le Choixpeau avait faillit l'envoyer à Serdaigle à cause de la soif d'intelligence de Severus.... mais son ambition et son désir de vengeance avait supplanté le tout. Les années passèrent, mais rapidement il se fit des ennemis. Au nombre de quatre. Ils se faisaient appeler les Maraudeurs et étaient tous dans la maison des Lions. Il les haïssait. Il était devenu leur souffre-douleur préféré et il n'avait de cesse de chercher des moyens plus divers que les autres de se venger, quitte à employer de la Magie noire. Aspect qui avait toujours déplu à Lily. Lily justement. Elle était devenue de plus en plus belle avec les années et bien des garçons à Poudlard lui tournaient autour. A commencer par cet imbécile de Potter. Fait qui était loin de contenter Severus. Profonde jalousie qu'il ressentait en voyant ces abrutis de Gryffondors rire avec Lily. Il n'y avait que lui qui avait le droit de faire cela ! Que lui qui avait le droit à sa compagnie ! Elle était à lui et rien qu'à lui !!! Mais elle ne l'entendait pas de cette oreille. Et les deux amis ne cessaient de s'éloigner l'un de l'autre, par la force des choses.

    Un Mage noire avait fait son apparition, et dans la Salle Commune des Serpents, beaucoup parlaient de Lui. Bon nombre d'entre eux allaient le rejoindre et Lucius Malefoy n'avait de cesse d'en parler à Severus. Et il du reconnaître qu'ils avaient raison. Personne ne pourrait s'opposer au Seigneur des Ténèbres. Autant se rallier à lui pour gagner la puissance, le respect et la gloire que ses plus fidèles serviteurs obtiendraient. Autant se rallier à lui pour protéger ses proches menacés par ses idées, comme Lily. A chaque fois qu'ils en parlaient tous les deux, elle lui hurlait dessus, le suppliant presque de changer d'avis. Mais elle ne comprenait pas. Severus n'avait pas le choix. Il devait le rejoindre. Seul Lui, lui permettrait d'assouvir sa vengeance. Elle ne comprenait pas que c'était le seul moyen de la protéger Elle. Mais un mot de trop, et la séparation fut consommée. Il était dans le Parc, en cinquième année, quand les Maraudeurs décidèrent de s'amuser de nouveau de lui. Il savait qu'il pouvait les repousser, après tout, il était suffisament puissant pour cela. Mais Lily était intervenue en sa faveur, et il ne voulait pas qu'elle le voit comme un faible. Il prononça alors les pires paroles de toute sa vie "Sang-de-Bourbe" de façon à la faire fuir. Elle avait fuit. Trop loin. Pour toujours. Simplement parce qu'il avait utilisé des mots qui la blesseraient mais qui n'avaient pas de sens pour lui qui ne croyait pas à une hiérarchie entre sorciers. Il avait tenté de se faire pardonner mais c'était trop tard. La descente aux enfers pouvait commencer....

    [To be continued....]



  • IV – Répartition des centres d’intérêt et traits de caractère :

    Vous disposez de 20 petites étoiles maximum à répartir selon les centres d’intérêt de vos personnages.
    Coloriez les étoiles que vous souhaitez mettre en couleur. (comme dans les sims)


    -Quidditch : * *
    -Littérature : * * * * *
    -Magie Noire : * * * * *
    -Culture moldue :
    -Culture magique : * * * * *
    -Distraction et fêtes :
    -Respect du règlement : * * *


    Vous disposez également de 30 étoiles maximum à répartir selon certains traits de votre personnalité :

    -Posé : * * *
    -Courageux : * * * *
    -Prudent : * *
    -Curieux : * *
    -Sociable :
    -Arrogant : * * * *
    -Intellectuel : * * * * *
    -Blagueur : *
    -Lunatique : *
    -Impulsif : * *
    -Jaloux : * * * * *


  • VII – Informations sur le moldu derrière l’écran :

    -PRENOM & AGE : Mary, 18 ans
    -Célébrité prise : Alan Rickman =P
    -Comment as-tu connu le forum ? Partenariat avec un de mes fo' ^^
    -Ton avis dessus ? I'm in love ^^
    -Quelles sont tes deux maisons préférées ? [ Pour M'sieur Sev' c'est les Vipères et les Vipères xD
    -As-tu lu le règlement ?Horace

    P.S : Ah && pardonnez ma stupidité, je me suis inscrit en mode automatique et j'ai totalement zappé de rajouter le Pr. devant mon nom ><. Pourriez-vous le rajouter ? Merci =)


Dernière édition par Pr. Severus T. Rogue le Ven 30 Mai - 17:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Minerva McGonagall
Directrice Adjointe & Professeur
avatar

Nombre de messages : 1611
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 16:28

Ouai, vais rajouter ça à ton pseudo Wink

Bienvenue Miss ! Quel est ton forum ?

Juste une chose : faudra que tu enlèves toutes les indications mises en petit, on a du mal à voir tes réponses avec ça. et tous les trucs pour élèves aussi Wink

C'est cool d'avoir un Rogue, ça devenait urgent les profs. Normalement on aura une Chourave d'ici peu aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 16:43

Merci =)

-> A wh0le New w0rld ^^
Je me disais aussi que c'était pas terrible avec les trucs pour élèves xD
J'espère qu'on aura rapidement d'autres profs, c'est toujours sympa d'avoir une vraie équipe ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 18:19

Je poste la suite de mon histoire ici. Elle est... comment dire, légèrement trop longue xD



    Elle s'amorça rapidement. De trop. Et il n'avait nul moyen de contrer cela. Il s'était écroulé. Elle ne voulait plus le voir. Du tout. A jamais. Elle le haïssait et le méprisait. Rien de ce qu'il pouvait faire ou dire ne la ferait revenir vers lui à présent. Il souffrait, plus que jamais. Et quand il était seul dans son dortoir ou dans des recoins sombres du château, ses larmes ne cessaient de couler. Larmes de désespoir, de colère, de haine envers lui-même. Plus que jamais il se haïssait, lui et son physique à faire peur. Lui et son nez brisé par les bons soins de Black deux ans auparavant. Lucius l'avait compris, et avait fait de lui son ami, lui tendant la main alors qu'il ne voyait plus le moindre avenir. Il lui parlait, tous les jours, de la Marque, d'une vengeance. Et Severus écoutait, passionné presque. La haine affichée clairement sur son visage. L'été était passé et à la rentrée il était revenu, l'âme plus pervertie que jamais. Le Prince de Sang-Mêlé. Tel était son surnom officiel à présent. Inventeur fou. Il ne voulait que détruire tout ce qui était autour de lui. Il s'était encore amélioré en potions et maintenant, c'est de façon systématique qu'il obtenait des optimals dans ce cours, devançant Lily qui avait été pendant des années sa partenaire. Des potions qu'il améliorait, avec un génie que certains lui enviait. A commencer par Slughorn, son professeur. Professeur ventripotent qui l'avait qualifié d'élève le plus doué de sa génération, et même depuis plusieurs générations. Oui Severus était brillant. De trop. Sa profonde maîtrise de la Magie Noire en faisait un adolescent particulièrement dangereux. Une maîtrise qui s'illustre par les sorts plus destructeurs les uns que les autres qu'il créa, comme le Sectumsempra. Un sort qu'il avait testé sur lui-même, goûtant à son propre sang. Test qui lui avait valu une semaine à l'infirmerie.

    Et puis, la provocation de trop. Un jour, alors qu'il était dans la Grande Salle, Lily entra au bras de Potter. Rage sans pareille qui s'empara de lui. Il avait serré les poings, le regard plus meurtrier que jamais. Il s'était même levé pour quitter la Grande Salle en courant. Elle avait osé. Elle était partie avec son pire ennemi. Elle embrassait et se faisait caressait par ce... cet ignoble... cet infect et totalement stupide gamin. Il les haïssait, tous les deux. Profonde trahison qu'il ressentit. Les jours qui suivirent, il du subir les regards amusés des autres Maraudeurs. C'est à peu près à la même période que Black décida que le Prince ferait de la bonne chaire à paté pour l'hybride qu'était Lupin. Peu de jours passèrent avant qu'il annonce à Lucius qu'il était prêt. Il voulait la Marque. Il la voulait comme il n'avait jamais rien désiré d'autre. A part Lily peut-être. Haine qui ne faisait que grandir jour après jour. Qu'ils meurent tous ! Et Lucius l'avait présenté à son Maître. Il n'avait qu'une chose à accomplir pour qu'il le pense digne de porter la Marque : un meurtre. Et il savait parfaitement qui allait faire l'objet de sa vengeance.

    Il était entré discrètement à Spinner's End ce soir-là. Son père était assis au salon, son habituel vodka à la main. Pathétique. Il s'était avancé vers lui et l'avait projeté à terre en lui mettant un coup de poing particulièrement puissant avant de le menacer de sa baguette. L'exécution avait durée des heures. Des heures durant lesquelles il avait craché son venin à la figure de l'homme indigne. Des heures durant lesquelles il l'avait torturé grâce à différents sorts de son invention en passant par le Doloris. Il avait aimé ses cris. Il avait aimé ses suppliques. Mais il n'avait pas cédé. Il l'avait laissé se ridiculiser à ses pieds jusqu'à ce que le Sectumsempra ne l'ai presque totalement vidé de son sang. Ce n'est que là qu'il lui souffla à l'oreille, qu'enfin, son rêve s'était accomplit, avant de lui lancer l'éclair vert. Il était orphelin, mais il venait de regagner une autre famille. Et c'est un rire digne d'un démon qui s'empara de lui tandis qu'il vit son père rendre son dernier souffle. Il l'avait fait, enfin. Il en était débarrassé. Il avait fait disparaître le corps, et dans l'heure qui suivit, son bras arborait La Marque. Il en était fier. Et pourtant... il n'allait pas tarder à comprendre que ce n'était qu'une salissure sur une âme pervertie.

    Son Maître lui avait payé des études de Potions à sa sortie de Poudlard. Il avait réussit ses Aspics avec brio et la faculté de potions de Londres avait été fière de l'accueillir. En quelques années, cet étudiant brillant réussit à décrocher le titre de Maître des Potions. Un titre particulièrement prestigieux qui lui permettait de faire de sa vie ce qu'il voulait. Le monde entier le désirait, mais il avait déjà un emploi à plein temps : mangemort. Ce financement n'était pas sans contrepartie, et le Lord ne cessait de lui demander de préparer divers poisons ou filtre de guérisons pour ses mangemorts. Et cela, quand il n'était pas lui même en mission, avec son lot de meurtres, de tortures diverses, et de viols.... Il était zélé. De trop. Et avec Lucius, ils formaient un tandem qui ne faisait que gravir les échelons et qui, rapidement, malgré leur jeune âge, eut sa place dans le premier cercle. L'élite des mangemorts. Il avait obtenu la charge d'espionner Dumbledore, une charge très risquée mais Ô combien gratifiante. Il avait suivi le vieux sorcier à Pré-au-Lard et quand il entendit une folle qui se prétendait médium faire une véritable prophétie, il courrut revoir son Maître pour lui répéter celle-ci, du moins, le morceau qu'il avait pu entendre. Si seulement il avait su les conséquences que cela aurait...

    Il ne compris que trop tard. Tuer les Potter. Tuer Lily. Il ne pouvait accepter cela et une véritable panique l'avait gagné. Il avait supplié son Maître de l'épargner au moins elle, il lui dit qu'il ferait absolument tout ce qu'il voulait pour lui du moment qu'il ne la tuait pas. Il lui avait avoué qu'il l'aimait, mais il lui rétorqua que ce n'était que du désir. Toute cette salive utilisée pour rien. La prophétie encourageait son Maître à tuer le fils de Lily, et il voulait tuer la rouquine en même temps. Véritable révolte que cela fit naître en lui. Il ne pouvait pas. Pas ça. Il envoya alors un hibou à Dumbledore, en désespoir de cause, lui demandant de le rejoindre sur uen colline isolée. Il l'avait supplié de tout faire pour la sauver, recevant de plein fouet le mépris de celui-ci. Il lui avait juré de tout faire pour qu'il la sauve, absolument tout, et le vieillard lui demanda de devenir espion pour lui. Il accepta. Tout comme il accepta d'aller enseigner les potions à Poudlard, même si le poste de Défense contre les Forces du Mal lui aurait plus plut, mais Dumbledore ne lui faisait pas confiance et avait peur qu'il ne l'utilise pour faire des élèves de futurs mangemorts.

    Nouveau flash qui l'assaillit alors qu'il commençait à grimper les marches pour arriver au bureau du vieux citronné. La mort de Lily. Comment pourrait-il oublier cela ? Le jeune professeur était dans le bureau d'Albus. Et il lui avait annoncé cela, comme il aurait annoncé la mort de n'importe qui. Il n'avait pas pu la sauver. Il avait échoué. Lily était morte. Par sa faute, et uniquement par sa faute. Rage sans nom qui se réveilla, colère envers lui-même, désespoir aussi. Plus jamais il n'aurait une chance de la revoir. Tous ses espoirs, ses rêves. L'idée de la reconquérir. Tout cela s'était envolé. Lily était partie à jamais et Dumbledore lui parlait de sauver la progéniture de celle-ci, le fils de Potter. Il n'avait pas le choix. Comme toujours avec Albus. Il avait accepté, avant de rentrer piteusement dans ses appartements. Appartements qu'il ne quitta pas de la semaine, une bouteille de whisky-pur-feu à la main qu'il ne cessait de remplir et de vider. Elle avait disparut, à cause de lui. Et il se jurait de tout faire pour se racheter. Jamais, jamais elle n'aurait du mourir. C'est lui, lui et uniquement lui que le Lord aurait du tuer ce soir-là. Il était libre dans un sens puisque son Maître n'était plus, mais il se sentait plus prisonnier et plus esclave que jamais. Lily... Et chaque jour. Chaque jour il pensait à elle. Et chaque année il allait fleurir sa tombe. Combien de fois avait-il pensé être lâche ? Combien de fois avait-il regardé avec envie ces poisons tous plus puissants les uns que les autres qui trônaient dans son laboratoire, le narguant ? Il devait vivre. Pour elle. Sa culpabilité serait sa punition. Se souvenir d'elle, à jamais. Vivre parce que c'est elle qui aurait du vivre. Et pourtant, il n'aspirait qu'à la rejoindre.

    Les années passèrent. Et il continuait à enseigner les potions, avec réticence, à des élèves qui ne comprenaient rien à rien. Inconsciemment, il cherchait toujours à retrouver une Lily en eux, une personne suffisament intelligente pour comprendre la logique de ces préparations et avec suffisament de génie pour les réussir aisément. Mais personne, personne n'arrivait à la cheville des deux anciens meilleurs amis. Il ne cessait de se renfermer, portant un masque en permanence. Masque de froideur, sans qu'aucun sentiment ne soit palpable. Personnage méprisant et méprisable. Personne ne cherchait à percer ses secrets et c'était tant mieux. Il n'y en avait qu'un qui connaissait les réalités de sa vie, un seul en face de qui il acceptait de baisser la garde. Un homme qui l'avait recueillit et protégé. Un homme qui était son supérieur mais qu'il estimait réellement. Un homme qu'il considérait comme un ami et même plus, comme un père. Un homme avec qui, parfois, il faisait de l'humour. Un homme qui le taquinait et qu'il insultait en retour, toujours avec un léger sourire aux lèvres. Signes d'affection incompréhensibles aux yeux du monde. Albus. Seule véritable personne qui avait sa confiance, et sa loyauté la plus totale. Avec le temps, il s'était mis à se haïr pour ses actes passés, ses crimes, mais jamais il n'oubliait le visage de ses victimes, et chaque nuit il cauchemardait. Quand il parvenait à dormir. Mais qu'importe. Lui était vivant, il devait avancer, en attendant l'arrivée du Survivant.

    Et le fils de Lily avait fini par arriver à Poudlard. Dès qu'il posa le regard sur lui, il fut frappé par une chose : il avait les mêmes yeux que Lily. Torture permanence que de voir de tels yeux sur un être qui ressemblait tant à une personne haït. Première année où rapidement, il compris qu'il n'avait que peu hérité de traits de caractère de Lily, reconnaissant bien trop Potter en lui. Il lui menait la vie dure, ne supportant pas sa présence, mais pourtant, il n'avait de cesse de le protéger. Comme lors de ce match de Quidditch durant lequel l'imbécile au turban, habité par son Maître, avait tenté de le tuer. Les années passèrent ainsi. Il haïssait de plus en plus ce gamin, qui le lui rendait bien, et il avait de plus en plus de mal à faire face aux différentes situations dans lesquelles il parvenait à se mettre. Saleté de Gryffondor. Lui, au moins, était à la tête des Vipères, et il n'en était pas peu fier. Lors de la seconde année du fils à Lily, il eut à faire face à un véritable cauchemard et il ne put pas faire grand chose pour l'aider. Lors de sa troisième année, par contre, il eut le déplaisir de revoir le Cabot, Black, en vie, aidé par son collègue Lupin. Le tout dans une situation où il avait faillit lui-même perdre la vie.... Ces imbéciles de lions l'avait attaqué pour le rendre innoffensif et il se réveilla juste à temps pour les protéger de Lupin, sous sa forme de Bestiole, en se plaçant devant eux. Mauvais souvenir. Pour sa quatrième année... Potter fit encore des siennes et il ne put pas faire grand chose à part forcer le faux Maugrey à prendre un véritasérum particulièrement puissant fait de sa propre main. Et son Maître était revenu. Cauchemard que voilà. Sous l'ordre d'Albus il avait repris son statut de double-espion, dans une situation encore plus risquée qu'avant. Son Maître ne lui faisait presque plus confiance et il dut tuer bien d'autres innocents pour retrouver les faveurs de celui-ci. Une autre année s'écoula. Année durant laquelle il dut subir les babillages intempestif d'une envoyée rose bonbon du Ministère. Joie qu'il ressentit quand les jumeaux Weasley firent une sortie qui restera dans les Annales de l'école : plus on embêtait le crapeau, mieux c'était. Il n'en pouvait plus de devoir lui offrir du véritasérum à tour de bras. Tant et si bien, qu'il avait cessé d'en faire, tout simplement. C'est cette année là que le fils de Lily découvrit qu'il était membre de l'Ordre, protégé de Dumbledore, et il daigna lui accorder suffisament de confiance le jour où il s'échappa de l'école pour le prévenir de la possibilité que le parrain de celui-ci, le Cabot donc, soit retenu par son Maître au Ministère. C'est lui qui avait prévenu les autres membres de l'Ordre qui réussirent à sauver Potter de la situation totalement folle dans laquelle il s'était jeté. Une chance. Double-chance d'ailleurs puisque Black avait enfin trépassé. Evènement qu'il fêta dignement dans ses appartements, une bouteille à la main.

    Et enfin... le dernier été. Il eut la mauvaise surprise de voir Narcissa et Bellatrix débarquer à l'improviste dans son salon peu avant la rentrée. Il n'eut pas le choix. Il avait accepté le Serment Inviolable que Narcissa lui avait demandé. Accepté de protéger son filleul, Drago, le fils de Lucius. Accepté de tuer Albus à sa place, sachant que le gamin en serait incapable. Accepté de trahir d'une certaine façon Albus. Mais il lui en avait parlé, de toute manière, il ne restait qu'un an à vivre au vieux sorcier. Imbécile qui avait porté un horcruxe à son doigt. Un an... et ensuite il devrait le tuer. Il lui avait demandé de le faire, ordonné plus précisément de tenir son serment. Il le ferait, contre sa volonté. Même si sa vie devrait s'arrêter ensuite, fait dont Albus ne voulait pas entendre parler. Aider Potter jusqu'à ce qu'il tue son Maître. Seul voie de rédemption qui s'offrait à lui. Lui qui avait fini par obtenir ce poste tant convoité de Professeur de Défense contre les Forces du Mal, Albus lui ayant enfin accordé sa confiance. Seulement.... il n'était pas certain de pouvoir tenir jusque là. Et c'est sur cette pensée peu glorieuse qu'il poussa la porte du bureau de son Directeur et ami.


Dernière édition par Pr. Severus T. Rogue le Ven 30 Mai - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 18:43

Bon l'édit' du premier message marche plus ><


-> J'ai fini *at last Rolling Eyes*
Revenir en haut Aller en bas
Pr. Albus Dumbledore
Directeur de Poudlard
avatar

Féminin Nombre de messages : 192
Age : 26
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   Ven 30 Mai - 20:45

Bienvenue!

J'adore ton histoire, la façon dont tu écris Razz
En tout cas, je te fais confiance pour toutes les informations que tu as mises concernant le passé de Rogue, je ne suis pas l'admin qui est spécialiste des HP (McGonagall, en l'occurence) Mdr

Bien entendu, tu es validée Smile

Bon jeu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slug-and-others.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Prince {Prof.} -UC-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Prince {Prof.} -UC-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formulaire pour avoir un prof de RP
» Un prof suspendu pour avoir manifesté
» Une prof pas comme les autres(Fini)
» "J'EN AI MARRE DE CETTE PROF, ELLE A QUOI CONTRE MOI ??!" [PV: Kimberly]
» Se défouler avec un super prof [Djawad]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Club De Slug :: « Bienvenue dans le monde des sorciers » :: Comission d'Enregistrement des Sorciers -* :: - Cérémonie de Répartition - :: x- Fiches Validées -x-
Sauter vers: