Poudlard durant la sixième année du trio. Au programme : cours, quidditch, montée de Lord Voldemort et associations d'élèves actives et mobilisées...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle

Aller en bas 
AuteurMessage
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Lun 30 Mar - 23:17

  • I – Carte de sorcier :
    -NOM :
    MacAlyster
    -PRENOM(S) :
    Maria-Sarah, Florelia, Jonquil
    -SURNOM(S) :
    Vous croyez sérieusement que vous pouvez vous permettre un quelconque surnom ? Ses plus proches amis l’appelleront souvent ‘Lia, diminutif de Florelia, le seul de ses prénoms qu’elle apprécie vraiment.
    -DATE DE NAISSANCE :
    Un matin brumeux de 13 Avril.
    -AGE :
    14 printemps
    -ANNEE :
    4ème année
    -ORIGINE :
    Officielle ou officieuse, les origines ? Non, parce que ma famille est de Sang-Pur. Enfin… Comment expliquer ce genre de choses… Disons que les MacAlyster sont de Sang-Pur, et les Clowley, des Sang-Mélés. Les Clowley, c’est la famille de ma mère. Mais depuis toujours ma famille est une famille de Sang-Pur… Je sens que je vous perds là. En vérité, c’est un petit peu fait exprès.
    -ANIMAL :
    Attendez, vous rigolez n’est-ce pas ? J’ai deux frères ainés, une sœur cadette, et vous croyez qu’en plus j’ai besoin d’un animal pour éclairer mes journées et me distraire ? Niveau animal de compagnie j’ai de quoi faire au manoir. Ah, à Poudlard ? Bah, c’est pire, j’en ai juste quelques dizaines. La plupart des Poufsouffle de mon année, sans omettre les Serpentard et les Gryffondor. Et n’oublions pas les Serdaigle. Ceux-là aussi, vu le nombre de déchets qui traine… Pour répondre concrètement à la question, non. Je n’ai ni rat, ni chat, ni chouette. Je supporte déjà à peine ceux de mes amis alors si je devais en avoir un personnel…
    -BAGUETTE :
    Très Souple - Bois d'Ebène - 28.17cm - Cheveux de Sirène
    -PATRONUS :
    Un joli nuage de brume argenté aux teintes bleutées. Oh, quand il deviendra corporel ? Etant donné qu’il est censé me représenter, je pencherai vers une licorne sauvage et indomptable. Non pas pour mon innocence – je fais parti de la pire sous-espèce humaine – mais pour mon côté pure je pense. Et aussi parce que j’aime bien les licornes, elles sont plutôt cool. Non ?



  • II – 3ème, 4ème et 5ème année seulement :
    -OPTIONS FACULTATIVES ETUDIEES :
    Arithmancie, Etudes des runes anciennes, Soins aux créatures magiques
    -Possèdes-tu un balai ?
    Que ferais-je d’un balai ? Bon, certes, j’avoue, j’en ai un. J’adore jouer au Quidditch avec mes proches. Mais une héritière se doit d’éviter les jeux dangereux. Ainsi, je ne suis pas dans l’équipe de Serdaigle. Et ça, ça craint. Je me sentirai bien Poursuiveuse ou Batteuse dans l’âme. Mais ce n’est pas convenable. Et comme mes parents sont toujours au courant de tout…
    -RESUME DE TES ANNEES PRECEDENTES :
    Je crois qu’il n’y a pas grand-chose à dire. Les trois années précédentes se sont déroulées de manière tout ce qu’il y a de plus classique. Bon, mon entrée à Serdaigle a fait sensation dans la famille, mais ils sont habitués. Ce qui a été le plus dur ça a été de convaincre le Patriarche familial (mon vieux grand père moustachu qui a juste... tous les pouvoirs). Certes, j’ai réussi à me faire ma place au soleil. On évite de venir me chercher trop souvent. Il faut avouer que j’ai vite été repérée. Je n’imaginais pas que Noa avait une telle réputation. Je crois qu’elle n’en ait même pas totalement consciente. M’enfin, c’est aussi pour ça qu’on l’aime. Puis je crois que mon attitude un petit peu je-m’en-foutiste sur les bords a calmé les ardeurs de certains merdeux. De même que mon maniement de la baguette. Avouons-le, les concours de sortilèges d’expulsion sur base de pain rond ayant pour cible les pipelettes ont dut calmer ceux qui ne l’étaient pas encore. C’est à peu prés la même histoire pour la langue… acérée dirons-nous. Au moins, Poudlard, c’est amusant.


Dernière édition par Maria-Sarah MacAlyster le Mar 31 Mar - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Lun 30 Mar - 23:22

  • III – Biographie du sorcier
    -HISTOIRE :

Chapitre O1 : Les Successeurs Contestés, L’Héritière Sera Une Femme


« Comment cela deux héritiers ?
- Monsieur, votre femme a mis au monde deux jumeaux.
- Deux jumeaux ? Seigneur Dieu Tout Puissant… Elle est encore en vie ?
- On ne meurt pas systématiquement lorsque l’on accouche Monsieur. »

Le ton légèrement sarcastique de la sage-femme lui valut un regard sombre, promettant mille souffrances. Il se dirigea dans la chambre, voulant parler avec son épouse du problème « twin », comme il le considérait actuellement. On ne pouvait rien espérer de pire pour débuter le partage des biens pour la prochaine génération. Des jumeaux.

« Eléanor, des jumeaux.
- Je crois que j’avais remarqué en effet. »

La réplique de la jeune femme fit légèrement tiquer le mari qui serra les dents pour ne pas réagir au quart de tour comme habituellement. Ils se regardèrent un long moment en silence avant que la femme ne détourne les yeux en soupirant.

« Comment une telle engeance du démon a-t-elle pu paraître ici…
- Je n’en ai que peu d’idées. Que peu d’idées… Toujours est-il qu’il nous faut rapidement un héritier correct ou Père risque de me déshériter…
- Vous avez toujours eu le don de calmer les gens cher ami. »

Fit-elle, levant les yeux au ciel. Césarius regarda un instant sa femme avant de hausser négligemment les épaules et de sortir de la pièce, promettant de revenir d’ici quelques heures pour lui donner des nouvelles de ses enfants.


~


« Comment cela une héritière ?
- Monsieur, votre femme a mis au monde une fille.
- Une fille ? Seigneur Dieu Tout Puissant…
- A peine étonnant…
- Vous avez dit quelque chose ?
- Je disais seulement que votre femme vous attend. »

Cela commençait sérieusement à se gâter. Une fille. Ce n’était pas vraiment le moment. Il entra dans la chambre, remarquant sa femme tout aussi fatiguée que la première fois.

« Une fille ?
- Il paraitrait.
- Vous le faites exprès ?
- Je vous prie d’être raisonnable Césarius.
- Comment ferons-nous face à Père…
- Nous nommerons la fille en tant qu’héritière.
- Pardon ? Une fille en tant qu’héritière ? Vous être vraiment drôle. Pensez-vous sérieusement que mon père va accepter ce genre de compromis ?
- S’il lui est bien présenté, oui. »

Un petit silence s’installa. Une fille pour succéder à la famille des MacAlyster… Certes, il restait le frère de Césarius pour fournir un représentant mâle unique. Oui, cela pouvait être possible.

« Expliquez-moi donc comment vous souhaitez lui faire avaler cela.
- Il suffit d’éduquer correctement cette fille afin qu’elle puisse tenir le rôle de chef de famille face à votre Père. Nous devons la former aux mondanités de ce monde, lui apprendre les croyances qu’elle doit avoir, quel vocabulaire elle devra employer, les connaissances auxquelles elle pourra se lier. Elle doit devenir la plus aristocrate des MacAlyster. Elle en deviendra l'héritière. »


~


« Une fille ? Vous souhaitez laisser la famille sous le commandement d’une femme ? Etes-vous devenu fou, mon fils ?
- Je sais que ce n’est guère courant, Père. Mais elle va grandir dans une des plus grandes familles, nous lui donnerons une éducation plus qu’exemplaire. Laissez-lui une chance, je vous en conjure.
- Vous vous doutez bien que votre frère considérera cela comme inconvenant.
- J’imagine en effet que cela n’ira pas en son sens.
- Elle devra passer deux jours par semaine avec notre éducatrice.
- Bien.
- Elle se devra d’assister à tous les repas et autres salons que votre mère organise, dès lors qu’elle aura quelques bases de bienséance.
- Elle assistera.
- Je pense que ce sera tout pour le moment. Son éducation pourra être prise en charge par nos soins s’il s’avère qu’elle n’est point au niveau.
- Il en sera ainsi. »

Le jeune homme se leva, s’inclinant légèrement face à son père, puis sortit, un léger sourire sur les lèvres. C’était gagné.



Chapitre O2 : Restons Simple, Appelez-Moi Princess’


« Miss Maria ! Revenez ! Miss Maria !
- Je serai de retour bientôt, ne vous inquiétez point Jenny.
- Miss Maria ! Le repas a lieu à dix-huit heures, soyez présente à seize pour que l’on vous pare.
- Jenny, vous vous inquiétiez trop. »

Petit sourire amusé. La jeune enfant s’éloigna en courant, remontant la longue robe qui ornait ses jambes jusqu’au niveau de ses mollets. Si elle devait salir sa tenue, elle ne pouvait garantir la réaction de son Père. D’autant plus que ce soir était son premier véritable repas de famille, la robe dont elle devait se parer était la plus jolie qu’elle n’avait jamais vu, et elle devait avouer qu’il lui tardait un peu cette soirée. Elle allait enfin entrer dans les mondanités.

« Romuald ! Romuald !
- Miss MacAlyster. Que me vaut le plaisir de votre visite ?
- Je venais pour voir Fripouille. Mère n’a pas souhaité que je sorte depuis plus d’une semaine afin que je ne me blesse.
- C’est le grand soir ?
- Oui. »

Le vieil homme sourit, puis proposa son bras à la jeune fille alors âgée de sept ans. Il la mena vers le petit poney qui releva la tête, ébrouant sa longue crinière ondulée. Lâchant le bras du palefrenier, elle se jeta à l’encolure de l’équidé aux teintes brunes, enfouissant son visage dans son poil soyeux, avant de se redresser, un grand sourire sur les lèvres.

« Romuald, je veux monter.
- Je ne suis pas sur que ce soit une idée qui plairait à votre mère Miss MacAlyster.
- Allons, s’il vous plait, Romuald, j’aimerai vraiment monter maintenant. »

Le doux regard de la petite finit par avoir raison de l‘hésitation du vieil homme qui poussa un léger soupir, faisant sautiller de joie Maria-Sarah. Il entra dans le box du poney et le prépara pour la jeune héritière. Fripouille n’était pas vraiment une monture dangereuse, puis la gamine savait monter, elle avait les bases qui lui permettaient de tenir en selle tel que le souhaitait le Père.

« Vous êtes un brin manipulatrice Miss.
- J’ai de bons professeurs. »

Le tout avec un sourire en coin détestable.


~


« Allez, Matt’, Théo, vous n’êtes vraiment pas drôles.
- ‘Lia… T’es fatigante, vraiment.
- C’est seulement toi qui es franchement nul. »

Des éclats de rire parvinrent aux oreilles des jeunes hommes qui posèrent sur la jeune fille un regard blasé. Elle était vraiment intenable. Elle était là, son regard rieur posé sur eux, les tirant le bras vers l’avant, les forçant à avancer plus vite. Dans un souci de maîtrise morale, ils finirent par accélérer le pas afin d’accéder aux attentes de la gamine. Oui, elle était vraiment intenable, mais c’était peut-être ça qui la rendait si attrayante.

« Bon, qu’est-ce que tu voulais nous montrer ?
- Regardes, là, tu ne le vois pas ? »

Matthew et Théodore regardèrent dans la direction qu’elle lui désignait avant de soupirer longuement. Devant eux se dressait un ruisseau dont le clapotis de l’eau aurait sûrement pu calmer les nerfs des jumeaux s’ils n’avaient pas été aussi à cran. Une petite veine pulsait maintenant sur leur tempe, tandis qu’ils serraient et desserraient les poings afin d’éviter d’emplâtrer immédiatement Maria-Sarah. Elle les dérangeait en plein travail de la plus haute importance pour leurs relations sociales avec la belle Célimène, et la douce Marylène pour ça. Un minable ruisseau.

« ‘Lia… Avoues, tu ne tiens pas à la vie ?
- Bah, qu’est-ce que la vie lorsque l’on est incapable d’apprécier ce genre d’endroits ?
- Tu trouves que c’est le moment d’être philosophique ?
- De toute manière, avec vous ce n’est jamais le moment.
- ‘Lia, il y a un temps pour tout. Et là, ce n’était pas le moment de me montrer un stupide ruisseau !
- Et voilà, vous vous énervez encore… Vous saviez que Célimène et Marylène adorent les enfants, elles m’adorent moi. Si vous vous montrez prévenant envers ma personne, vous marquerez des points. »

Sourire angélique. Regard innocent. Matt’ et Théo’ se demandèrent un instant s’ils avaient bien entendu. Etait-ce réellement cette gamine d’à peine neuf ans qui venait de lui indiquer à eux, Théodore et Matthew, pré-adolescent de treize ans, comment plaire à une fille ? Ils se lancèrent un regard interrogatif. Ils s’étaient toujours un peu douté que malgré ses airs d’écervelée, Maria-Sarah était une petite réfléchie et monstrueusement observatrice… Et surtout horriblement manipulatrice.

« Comment tu sais ça toi ?
- Oh, tu sais, les murs ont des oreilles il parait. »

Petit rire cristallin. Ils eurent un léger sourire. Elle était vraiment surprenante. Elle leur attrapa à nouveau la main, et les tira vers le ruisseau. Arrivés prés de la rive, elle souleva la longue robe aux tons bleutés qui coulait sur ses fines jambes à la manière de l’eau sur une peau douce, elle retira les petites chaussures vernies que sa mère lui avait achetés pour son septième anniversaire afin de pouvoir aller à la Soirée Dansante du Comte de Villepinte, puis mit ses pieds dans l’eau glacée sous le regard désespéré des jumeaux.

« Si ta mère te vois faire ça alors que tu sors tout juste de ton bain, je crois que tu te feras sermonnée ‘Lia.
- Pour me faire sermonner, il faudrait d’abord qu’elle le sache. Et ce serait dommage que Célimène et Marylène ne soient pas au courant que vous ayez passé la fin de la matinée avec moi. »

Odieuse manipulatrice.



~


« Cessez de bouger Miss Maria.
- Mais… Jenny… Vous me tirez les cheveux.
- Cessez de vous plaindre Miss Maria.
- Vous avez trop poudré mon visage.
- Cessez de vous morfondre Miss Maria. »

La scène durait depuis presque une heure. La jeune fille ne pouvait s’empêcher de gigoter pour se défaire de l’étreinte de sa nourrice. Sa tenue était enfin prête, il ne restait qu’à terminer le poudrage de ses joues, et le colorage de ses lèvres. Grande robe rosée, avec de longs gants qui remontaient jusqu’à ses coudes, c’était terminé. Un grand sourire sur les lèvres, elle entreprit de tourner un instant dans la pièce, mimant une langoureuse valse. Son premier repas allait commencer, l’excitation s’emparait petit à petit d’elle.

« Vous êtes prête Mademoiselle ?
- Oui Mère. Je vous rejoins.
- Jenny, allez prévenir le Comte que nous arrivons.
- Bien Madame.
- Maria-Sarah, vous devez vous douter que ce repas n’est qu’un prétexte.
- J’imagine Mère.
- Votre conduite devra être irréprochable, votre avenir au sein de la famille en dépend.
- Bien Mère.
- Allons. Nous sommes attendues. »


~


Tout le monde parlait. Et voici un grand sourire mielleux histoire de se faire bien voir par la probable héritière des MacAlyster. Et voilà un regard surpris par tant d’innocence. Que l’univers mondain pouvait être ennuyeux. Bon, très bien, puisque vous insistez, avouons-le… Maria-Sarah avait (notez le passé) adoré cette ambiance hypocrite à souhait, avec tous les travers à faire pour mettre dans sa poche quelques personnes plus ou moins influentes… Tout cela, elle avait juste adoré. Lors des premières soirées. Elle ne connaissait rien ni personne. Tout en découvrant le visage des grands noms que lui citait sa mère, elle avait aussi découvert le jus de fruit à l’ananas. Grande découverte. Le jus de fruit à l’ananas allait révolutionner son monde. Mais voilà, aujourd’hui, elle connaissait la grande majorité des gens, et le jus de fruit à l’ananas ne la faisait plus rêver. Oui, l’ennui l’ennuyait.

« Franchement… Pourquoi je suis encore venue m’enterrer là… »

Marmonna-t-elle discrètement. Alors que son regard vogua sur les divers invités, elle repéra un peu plus loin une jeune fille d’à peu prés son âge en train de… Non… Elle ne faisait tout de même pas ça ?! Perdant un instant son masque d’impassibilité innocente, Maria-Sarah écarquilla les yeux, voyant la jeune fille glisser ce qui semblait être un… Oui, un cafard, sur un toast beurré d’une large couche de caviar. Oh Mon Dieu. Elle avait vraiment osée ? Et cet homme allait vraiment le manger ? Manifestement, oui. Il fit rapidement le tour de salle du regard avant du fusiller la jeune fille. Oh, il a sut ? Surprenant. D’un point de vue technique, elle maitrise parfaitement son sujet. L’habitude surement.

*Elle, elle vaut le coup.*

Que dire. Maria était en manque d’action ? En manque de défi ? Toujours est-il qu’elle se dirigea alors vers la farceuse, ayant pour but de la mettre à son tour à ses filets. Après tout, n’était-elle pas de la famille O’Keens ? Famille influente. Si elle parvenait à se rapprocher d’elle, sa mère ne pourrait rien dire.

« Bonsoir. Vous êtes Noa Tamara A. O’Keens, je me trompe ? »

Le tout avec un sourire tout ce qu’il y a de plus innocent et pur, le clignement de l’œil parfaitement maitrisé… Oui, elle commençait enfin à manier avec dextérité ses armes.

« Hum ? ...Ô joie des réputations... Tu sais qui je suis, je sais qui tu es, Maria-Sarah MacAlyster. »

Le masque impassible se fissura une nouvelle fois. Songeant qu’elle perdait trop rapidement son air neutre et qu’il allait falloir qu’elle retravaille cela, elle haussa un sourcil. Venait-elle de la tutoyer ? L’amadouer allait être plus dur que prévu. Tactique numéro une : faire jouer la puissance de la famille de l’interlocuteur, au dépend de la sienne.

« Je suis assez surprise qu’une représentante de la famille O’Keens connaisse ma petite personne.
- Ne joue pas les écervelées avec moi… Tu vas perdre. »

Les écervelées ? Alors que c’était elle qui déposait des cafards sur des toasts au caviar ? Un instant à peine après, elle reprit, Maria-Sarah se remettant doucement du choc premier.

« Je sais ce que tu fais, tu perds ton temps, je l'ai déjà fait avant toi.
- Tu as vite oublié certaines règles alors. Notamment celle précisant qu’on ne tentait pas de tuer par empoisonnement au cafard quelque personnalité qu’il soit. Fratrie ou pas fratrie.
- Ces... règles, sont faites pour être bravées. Et si je l'empoisonnai comme tu dis, je perdrai un loisir bien trop appréciable. Je suis certaine que tu comprends ce que je veux dire… »

Comprendre ce qu’elle voulait dire… Un instant, le visage de sa sœur s’imposa à son esprit. L’empoisonner à coup de cafard paraissait immédiatement très tentant. Un petit sourire aux tendances sadiques s’afficha sur son visage.

« Je crois que je vois ce dont tu parles. Ce genre d’expérience doit être assez… palpitant. »

La suite… Evitons de trop la raconter. Disons simplement que ce cher Nils O’Keens eut à subir bien plus de mauvaises farces, et commença à se dire que sa sœur devenait bien trop performante pour sa propre santé. Oh… Devrions-nous lui dire qu’elles étaient deux ? Allons… Ce serait tellement moins drôle…


Dernière édition par Maria-Sarah MacAlyster le Mar 31 Mar - 15:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Lun 30 Mar - 23:25

« Mademoiselle Maria-Sarah Florelia Jonquil MacAlyster, fille de Monsieur Césarius MacAlyster, et Madame Eéanor Clowley épouse MacAlyster. »

La jeune fille, passa la porte, sa grande tenue frôlant le sol avec une distinction élégante. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit à l'erreur. Vu l'esclandre qu'avait fait sa mère suite à la dernière soirée, elle allait devoir se tenir à carreau. Son regard ambré se posa sur les divers personnages de la cour se trouvant sur place. Maintenant âgée de tout juste dix ans, elle avait appris nombre d’éléments lui permettant de manier la rhétorique et de maitriser maints sujets de conversations. Elle descendit les quelques marches qui la séparaient du reste des invités en un pas léger, et attrapa d’une main gracile le verre que lui proposait un serveur. Non pas d’alcool, mais de jus de fruit.

« Mademoiselle MacAlyster, je suis enchanté de vous revoir ici.
- Moi de même Monsieur le Duc. »

Un sourire innocent face à l’homme le plus influent de la région. Il était sa cible principale ce soir. Sa mère avait été claire : si tu ne réussis pas, tu le regretteras. Elle ressassa un instant ce que sa mère lui avait dit de faire en sa présence. Profil bas, respect dévoilé même si inexistant, démonstration de son innocence… Oui, c’était dans ses cordes. Après tout, ne devait-elle pas devenir une Héritière ? Elle devait dès à présent manier chaque arme à sa disposition avec perfection.

« Votre mère m’avait prévenu de votre imminente arrivée, et je dois avouer que vous avez fait sensation.
- Vous me flattez Monsieur. Je suis affligée de n’être arrivée que si tard. Mes horaires sont assez courtes comme vous vous en doutez.
- Vous ferez une grande Héritière Mademoiselle. »

Sachant que répondre ici aurait été perçu comme une parole inutile, elle se contenta d’un sourire timide comme elle savait si bien les faire, puis s’éloigna, portant à la bouche sa coupe, son sourire se faisant plus heureux. Etape une : gagnée.


Chapitre O3 : Être Ou Paraitre, Telle Est La Question… Mon Choix Sera…


« Elle a recommencé.
- Encore ?
- Encore.
- Elle est infernale.
- Père va encore nous faire remarquer notre incompétence.
- Cette fille est une engeance du diable.
- Le diable personnifié.
- Mais je vais gagner. »

Eléanor se leva brutalement, et pivota, effectuant un parfait demi-tour. Si Maria-Sarah ne souhaitait pas comprendre certaines choses toute seule, il allait falloir mettre les choses à plat et au clair. Ouvrant à la volée la porte de la chambre de sa fille, elle retint un cri violent lorsqu’elle remarqua que ladite jeune fille n’était point à sa place.

« Que se passe-t-il Eléanor ?
- Césarius, votre fille a récidivé.
- Elle a de nouveau fuit la chambre ?
- Oui.
- Elle est maligne.
- Ne commencez pas à l’encourager Césarius ! »


~


« Tu es sure que tu n’auras pas de problèmes Florelia ?
- Depuis quand te soucies-tu de me causer des problèmes ? »

Les deux se regardèrent un instant, silencieuses. Puis un léger sourire orna leurs lèvres avant qu’elles ne reprennent leur activité première. A savoir, coudre. Les étoffes de tissus de chez Gaichiffon étaient d’une qualité qui leur permettait de laisser libre court à leur imagination. Puis, au moins, elles étaient sure de ne pas risquer de doublon lors des soirées mondaines imposées par leurs familles respectives.


~


« Mademoiselle, vous venez de recevoir une lettre de l‘Ecole de Magie de Poudlard. »

Les regards de Césarius et d’Eléanor se posèrent immédiatement sur Jenny. La lettre de Poudlard ? Parfait. La mère fit apporter le papier et le décacheta afin d’en lire le contenu, ne remarquant pas, ou feignant de ne pas remarquer, le regard noir que lui lança Maria-Sarah d’ouvrir ainsi les courriers qui lui étaient adressés.

« Bien. Tu feras ta rentrée le premier Septembre de cette année. Tu seras répartie comme tes frères. Serpentard. Est-ce bien clair ?
- La répartition se fait de façon magique Mère. Je ne peux influencer dessus.
- On peut toujours influencer sur qui l’on veut dès lors que l’on sait y faire.
- Comme vous avec Père.
- Cesse ceci immédiatement. Tu devrais prendre exemple sur ta sœur, elle fait de grands efforts pour se faire apprécier de votre Grand Père.
- Elle ne fait des efforts que par intérêt. Combien lui donnez-vous pour qu’elle face votre éloge en présence de Grand Père ?
- Il suffit. Vous dépassez les bornes, jeune fille. Jenny, accompagnez-la dans sa chambre. »

Sans un regard pour les autres membres de la famille, Maria-Sarah se leva et quitta la table. Contrairement à d’autres familles où l‘arrivée de la lettre de Poudlard était synonyme de festivités, chez les MacAlyster, c’était plutôt… tendu, comme toujours en somme.


~


« Comme c’est grand… Vous croyez qu’il y a des fantômes ?
- Mon frère m’a dit qu’il y en avait plein !
- Ma sœur me disait que les enseignants étaient bizarres…
- Vous pensez qu’ils sont dangereux ?
- Qui ?
- Les enseignants. »

Sa baguette dans la poche, Maria-Sarah caressait d’une main rêveuse son arme magique, jetant un vague regard au château. Certes, le Manoir des MacAlyster était grand et majestueux, mais là, c’était une autre catégorie. Ne prenant pas part aux conversations environnantes, elle se concentrait plutôt pour tenter de saisir comment expliquer au Choixpeau dont lui avaient parlé ses frères, qu’elle se devait d’aller à Serpentard.

« Ooooh… »

Les portes s’ouvrirent, et la jeune fille laissa percer un étonnement non feint. C’était ça Poudlard. Non, les manoirs des grandes familles n’étaient décidemment qu’une pâle petite cabane contre ce château splendide. Bien qu’elle ne l’eut pas remarqué dans un premier temps, sur un tabouret, là, à la vue de tous, le Choixpeau. Qu’était-ce que cette horreur ? Cette monstruosité ? Bien que sentant sur elle le regard de ses frères, elle s’efforça de ne pas jeter ne serait-ce qu’un seul coup d’œil dans leur direction.

« Mademoiselle Maria-Sarah Florelia Jonquil MacAlyster. »

Le souvenir des soirées mondaines s’imposa à son esprit, avant qu’elle ne commence à s’avancer vers la petite estrade. La voix de sa mère semblant lui souffler dans l’oreille de se tenir droite, digne, flottant et surtout, aristocrate. Sans même s’en rendre compte, elle prit cette attitude qu’elle détestait tant, s’assit sur le tabouret, et retint un soupir nerveux. Le chapeau miteux se posa sur sa tête…

« Maria-Sarah MacAlyster.
- Maria-Sarah Florelia Jonquil MacAlyster pour être tout à fait exacte.
- Tu crois toi aussi à ce personnage ?
- …
- Je vois. Tu n’as pas besoin de penser ou de parler pour que je sache tu sais.
- Allez, envoyez-moi donc à Serpentard que l’on en finisse.
- Serpentard ?
- Oui. N’est-ce pas la maison de mes frères ?
- Toi et tes frères êtes très différents.
- …
- Tu pourrais bien aller à Serdaigle tu sais.
- … Vraiment ?
- Mais j’avoue que tu as les capacités pour aller à Serpentard.
- Je sais.
- Nous partons donc pour Serpentard ?
- Parce que j’ai le choix ?
- Le choix final me revient en effet, fit le Choixpeau, retenant un petit rire.
- Bien. Alors Serpentard.
- SERDAIGLE ! »

Un léger silence plana sur la Grande Salle, puis deux cris parfaitement symétriques fusèrent de la table des Serpentards. Les jumeaux attirèrent l’attention sur eux un instant.

« EEEEEEH ? »

Et ce cri correspondant un peu à l’état d’esprit de la sorcière. Une seule question se posait alors : « comment annoncer cela à Mère » ?


Dernière édition par Maria-Sarah MacAlyster le Mar 31 Mar - 15:22, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Lun 30 Mar - 23:32

    -FAMILLE :
    »Père :
    Césarius, Edouard, Philippe MacAlyster. Originaire du Londres Sorcier, la famille MacAlyster est passée de l’autre côté de la Manche par le frère de cet homme. Il possède plusieurs manoirs à divers endroits du pays, et même quelques uns à l’étranger. Toujours est-il que les relations qu’il entretient avec Maria-Sarah sont celles classiques d’un père à sa fille. Certes, l’ambiance est souvent froide et tendue, surtout depuis que la jeune fille a décidé de n’en faire qu’à sa tête, contrairement aux projets familiaux, mais malgré tout ils arrivent à se comprendre et à se parler. Plutôt style « force tranquille », il préfère ne pas prendre part aux querelles qui se déroulent sous son toit, s’enfermant des journées entières dans son bureau pour son travail. Quel travail ? Excellente question. Il est probablement le seul au courant. Et le Patriarche, évidemment.

    »Mère :
    Eléanore, Cécilia, Sophia MacAlyster, née Clowley. Pure Anglaise, Eléanore est le type même de femme calculatrice et manipulatrice. Son mariage arrangé avec Césarius ne l’a rendu que plus cupide et avare. Une idée qui l’obsède sans cesse : la pureté du sang malgré le fait que sa famille soit une Sang Mélé. En effet, il y a quelques générations de cela, un moldu est apparu dans la lignée des Clowley. Mais chuut, c’est un secret… Un secret inconnu de tous, hormis du Patriarche, de Césarius et de Maria-Sarah qui l’a appris par inadvertance. Elle s’entend magnifiquement bien avec sa belle famille, notamment son beau-père, le Patriarche, avec qui elle partage de nombreux idéaux et projets. Femme au foyer, elle passe la majorité de son temps dans des salons mondains, discutant, le petit doigt levé, une coupe d’hydromel vingt ans d’âge à la main, du déclin notoire des familles de Sang Pur. Ses relations avec Maria-Sarah sont assez tendues, pour ne pas dire totalement conflictuelles. Là où Eléanore reproche à sa fille son manque de convictions, Maria-Sarah reproche à sa mère des idéaux bornés. Il n’est pas rare de se faire réveiller au matin par des cris de reproche, qu’il soit juste huit heures, ou seulement six, rien ne semble les retenir.

    »Frères et sœurs :
    Théodore, Amadeus, Frédéric MacAlyster, et Matthew, Bérald, Anthonius MacAlyster. Jumeaux d’aujourd’hui dix-huit ans. Ils sont tout deux passés par Serpentard durant leurs années d’étude, et ont réussit leurs ASPIC avec facilité. Afin de ne pas se séparer cette année, ils ont décidé de suivre tout deux une scolarité identique en tant qu’avocat. Leur facilité à manier la rhétorique leur sera surement utile. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils sont proches de Maria-Sarah, autant qu’ils le peuvent. Non pas qu’ils l’apprécient au-delà du croyable, mais ils haïssent leur mère. Ne dit-on pas les ennemis de mes ennemis sont mes amis ? C’est surtout les relations glaciales entre la jeune fille et Eléanore qui les rapproche de leur sœur.
    Sophia, Justine, Clarisse, Vanessa, Pauline, Georgina MacAlyster. Âgée de tout juste dix ans, Sophia est, pour le pus grand malheur de Maria-Sarah et des jumeaux, une exacte réplique d’Eléanore. Tout comme sa sœur, la cadette possède une litanie de prénoms servant à la différencier des nombreuses précédentes Sophia de la famille, et notamment de ses cousines plus ou moins éloignées. Bien que n’étant pas encore entrée à Poudlard, elle commence déjà à travailler le programme des premières années, du moins, en théorie. L’influence notable de la mère dans ses attitudes et ses remarques est parfois assez effrayante et surtout, la rend détestable pour la fratrie. En effet, ni les jumeaux, ni Maria-Sarah ne peuvent supporter les grands airs que se donne la fillette. Bien souvent, les différents entre eux sont réglés par l’arrivée inopinée de la génitrice qui prend un malin plaisir à jeter son courroux sur ses ainés.



  • IV – Personnalité du sorcier :
    -CARACTERE :
    Que dire du caractère de la jeune fille… Peut-être ambiguë, ou même paradoxal. En fait, cette chère enfant à un sacré sale caractère. Une « gamine pourrie gâtée » serait l’expression la plus proche de son mode de fonctionnement. Tellement habituée à avoir ce qu’elle souhaite, qu’elle ne se rend même plus compte des envies des autres. Imbuvable. Bien qu’elle ne se montre pas particulièrement désagréable face aux gens, au fond, c’est une vraie langue de vipère. Sa place à Serpentard, elle ne l’a pas volée. Sourire, rire, parler… Tout cela ne la dérange absolument pas. Elle peut paraitre proche de tout un chacun avec une facilité déconcertante. Après tout, son éducation peut s’avérer utile. La violence ne sert à rien si on a un parfait contrôle des personnes qui nous entourent. Tenez, par exemple, Parkinson, cette dinde, elle utilise la violence. Et il s’avère qu’elle n’a aucun contrôle, soyons honnête. Vu les prises qu’elle a avec des filles d’autres maison, voir même de la sienne… Maria-Sarah, elle, utilise l’amour. Une des meilleures armes. Bien entendu, il n’est pas nécessaire de rappeler ce qu’elle en pense, au fond, de ces gens. Si ? Puisque vous insistez… Elle les considère très… distrayants. Oui, distrayants est le mot. Après tout, l’humanité est fort drôle à observer. C’est bel et bien quelque chose qu’elle apprécie, étudier les gens à la manière de rat de laboratoire, s’amuser de leurs déboires, se moquer de leurs craintes, rire de leurs maladresses… Cela donne une impression de pouvoir. Derrière ses airs de gamine sans jugeote se cache une des pires manipulatrices… Après tout, c’est cela qui est amusant, non ?

    -PRINCIPAL DEFAUT + anecdote : Principal défaut… Réel défaut ou défaut qu’elle laisse volontairement apparaitre ? Disons que son défaut le plus flagrant est l’égoïsme. Tous le savent, l’héritière MacAlyster est encore une enfant aux tendances capricieuses. Elle se met souvent à exiger des choses au lieu de seulement les demander. Gênant vous trouvez ? Imaginez comment l’apprécie ceux qui subissent ses demandes. Oh, certes, dès lors que la petite crise est passée, elle caresse dans le sens du poil, devient tout sucre tout miel, et hop, c’est oublié. Mais oui, elle est et reste égoïste. Mais, avouons-le… Elle adore être égoïste et capricieuse. Surtout quand les gens cèdent.
    -PRINCIPALE QUALITE + anecdote : Qualité… Bon, sa loyauté envers ceux qu’elle considère comme étant véritablement proches. Certes, ils se comptent sur les doigts de la main (notez bien le singulier de la main, le singulier). En effet, bien qu’elle adore qu’on lui fasse confiance, elle, ne l’accorde qu’à fort peu de gens. Question de sureté. Moins de personne sont proches d’elle, moins elle a de risque de devenir vraiment méchante. Jamais elle ne trahira ses réels amis, en même temps, trahir des gens comme sa camarade serpentarde ne lui viendrait juste pas à l’esprit.


  • V – Physique du sorcier :
    -DESCRIPTION PHYSIQUE :
    De longs cheveux châtain aux reflets auburn, de grands yeux noisette, de corpulence moyenne… Rien ne démarque Maria-Sarah d’une autre Serdaigle. Bon, certes, avouons-le, le point essentiel, sa démarche. Malgré tout ses efforts, c’est juste impossible. Elle ne peut se départir du style familial. Dos droit, épaules souples, tête fixant un point droit devant… Il n’est pas rare de la voir se balader avec quelques bijoux au prix – disons-le – exorbitant. Comme dirait l’autre « même pas peur ». Un petit tic que les gens ont pris l’habitude de voir : faire tourner sa baguette dans sa main à la manière de majorettes sorcières. Certes, elle n’est pas aussi douée qu’une Jane Wilson, mais elle se débrouille. Elle a souvent tendance à maquiller très légèrement ses yeux. En même temps, un coup de baguette suffit dès lors que l’on connait les bons sortilèges. Puis, elle aime bien éclaircir son teint. Elle n’apprécie un teint mat que dès lors qu’elle bronze. De préférence aux Caraïbes. Le soleil des Caraïbes est EX-CE-LLENT pour la peau. Il vous hâle le visage d’une fine couche lumineuse… Oui. C’est tout simplement génial, les Caraïbes.


  • VI – Répartition des centres d’intérêt et traits de caractère :

    Vous disposez de 20 petites étoiles maximum à répartir selon les centres d’intérêt de vos personnages.
    Coloriez les étoiles que vous souhaitez mettre en couleur. (comme dans les sims)


    -Quidditch : * * * * *
    -Littérature : * * * * *
    -Magie Noire : * * * * *
    -Culture moldue : * * * * *
    -Culture magique : * * * * *
    -Distraction et fêtes : * * * * *
    -Respect du règlement : * * * * *


    Vous disposez également de 30 étoiles maximum à répartir selon certains traits de votre personnalité :

    -Posé : * * * * *
    -Courageux : * * * * *
    -Prudent : * * * * *
    -Curieux : * * * * *
    -Sociable : * * * * *
    -Arrogant : * * * * *
    -Intellectuel : * * * * *
    -Blagueur : * * * * *
    -Lunatique : * * * * *
    -Impulsif : * * * * *
    -Jaloux : * * * * *


  • VII – Informations sur le moldu derrière l’écran :

    -PRENOM & AGE : Angeline (the return) && 19 ans
    -Célébrité prise : Miley Cyrus]
    -Comment as-tu connu le forum ? Excellente question tiens ^^
    -Ton avis dessus ? So Wonderful ‘f curse
    -Votre personnage est-il un prédéfini ? Oui m’sieur
    -Quelles sont tes deux maisons préférées ? Serpy’ && Serdy’
    -As-tu lu le règlement ? Quedver à mort v.v


Dernière édition par Maria-Sarah MacAlyster le Mar 31 Mar - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Handson
Préfète - 4ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 1207
Age : 29
Animal : Wolf _ Hibou Grand Duc [Conseil d'amie : Ne l'approchez pas trop près ... ]
Date d'inscription : 27/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
96/100  (96/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 11:37

Ahah Non c'est plus Horace le règlement mouahaha ^^
En plus on a changé quelques trucs dans le règlement =)
Mais bon, tu le sauras bien assez vite!

Welcome Back ! =) Contente de te voir de retour officiellement héhé

Et bon, j'avoue j'ai pas tout lu parce que bon, c'est pas que c'est long... mais un peu quand même quoi xD ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 14:29

J'vais aller jeter un coup d'oeil alors xD

J'pense avoir bouclé l'histoire ce soir, faut encore que je règle deux trois trucs. Et je t'en veux pas pour pas avoir tout lu t'inquiète (je te le ferai payer en RP *siffle*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa T. O'Keens
Préfète - 5ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 1811
Age : 32
Animal : Un rat, Nils, comme son frère & Artemis, un hiboux Moyen-Duc.
Date d'inscription : 29/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
220/300  (220/300)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 14:32

Maaaaiis euh c'était à moi xD
Bon, faut qu'on finisse rapidos LE paragraphe^^ Sinon j'ai lu entièrement puisque bon, voilà. Au niveau de l'histoire et du reste, tout est bon =)

*Hâte de RP ! Hâte de RP !*

Bon, t'auras juste à prendre connaissance des changements, mais tu connais bien le fonctionnement donc... pas de soucis à se faire Wink

_________________

I'm not Bad... I'm just Better than You.
[ Links ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 14:35

Ouep, bouclons donc rapidos LE paragraphe ^^

Connecte-toi sur msn Miss O'Keens =P

J'ai modif' le code du réglement au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa T. O'Keens
Préfète - 5ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 1811
Age : 32
Animal : Un rat, Nils, comme son frère & Artemis, un hiboux Moyen-Duc.
Date d'inscription : 29/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
220/300  (220/300)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 14:38

J'arrive, j'arrive "Miss Marrria"^^
T'as tes accès, le reste n'est que formalité Wink

_________________

I'm not Bad... I'm just Better than You.
[ Links ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 15:26

Tadaaam.

LE paragraphe est terminé, j'ai modif' le code et je crois que c'est bon v.v
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa T. O'Keens
Préfète - 5ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 1811
Age : 32
Animal : Un rat, Nils, comme son frère & Artemis, un hiboux Moyen-Duc.
Date d'inscription : 29/05/2008

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
220/300  (220/300)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 15:29

Ouep, bah pour moi tout est ok

VALIDEEEE, à Serdaiiigle ^^

Bon jeu *sifflote*

_________________

I'm not Bad... I'm just Better than You.
[ Links ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 15:30

Serdaigle ? Vraiment ? Que c'est étonnant =P

Arigatou =D (j'avais un peu peur de pas etre validée v.v)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Minerva McGonagall
Directrice Adjointe & Professeur
avatar

Nombre de messages : 1611
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 17:42

Ah ah, genre Razz
Toi, pas validée ? Je crois de mémoire que tu as été la preums à bénéficier des 10 points de MB attribués à mes fiches coup de coeur, sous will. Au fait, vous avez le droit de les donner aussi ces points, même si vous n'êtes pas moi Rolling Eyes

Re-Re-Bienvenue, sur le forum, chez serdaigle, et dans le staff Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Mar 31 Mar - 18:52

Un petit peu d'humour ne fait pas de mal =P

Et oui, il me semble qu'avec la fiche à Will' j'avais été la première à gagner ces 10 points.
Faudrait que je me fasse un mini trophée avec tiens xD

Bon, trêve de plaisanteries, mais merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginny Weasley
Elève de 5ème année
avatar

Féminin Nombre de messages : 67
Age : 24
Animal : Arnold, mon boursoufflet
Date d'inscription : 15/02/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/100  (0/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Dim 5 Avr - 20:13

Bienvenue ! Je sais, je suis à la bourre ...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria-Sarah MacAlyster
Préfète - 4ème année
avatar

Nombre de messages : 36
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2009

Carte de Sorcier
Magic-Barre:
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   Lun 6 Avr - 18:06

Meuuh non, t'es pas à la bourre va ^^

Merci quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maria-Sarah MacAlyster - PV Serdaigle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» MATCH #3 - POUFSOUFFLE vs SERDAIGLE
» MATCH #5 SERDAIGLE VS SERPENTARD
» Sarah Wild
» Sarah Eilanö

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Club De Slug :: « Bienvenue dans le monde des sorciers » :: Comission d'Enregistrement des Sorciers -* :: - Cérémonie de Répartition - :: x- Fiches Validées -x-
Sauter vers: